Date
Du Mardi 24 novembre 2020 au Samedi 30 janvier 2021Ajouter à son agenda 2020-11-24 13:23:24 2021-01-30 13:23:32 Aides à la préservation du patrimoine bâti Par des subventions directes aux particuliers, Roche aux Fées Communauté décide de soutenir la restauration du petit patrimoine architectural et identitaire non protégé de nos communes et les façades des habitations se situant en centre bourg. Ces dispositifs visent à encourager la préservation du patrimoine bâti par le partenariat avec un architecte conseil du département qui vous accompagne dans votre projet de travaux.   AIDE A LA RENOVATION DE FACADES   Qui peuvent en bénéficier ? → Les propriétaires privés (occupants ou bailleurs) : -   dont le logement est situé en centre bourg, centre-ville (de panneau à panneau) ; -    sans conditions de ressources, ni niveau de loyers.   Pour quels projets ? → Les travaux concernés sont : -    la rénovation des joints et enduits des façades d’habitation et des murs de clôture, -    sur les habitations antérieures à 1948.   Pour quelle aide ? → Les aides sont de : -          20% d’un montant de travaux plafonné à 20 000 €HT, -          40% en secteur protégé (périmètre des Bâtiments de France) sur les éléments constituants (huisseries, gouttières, volets…). Ces aides sont cumulables à celles aux travaux d’amélioration de l’habitat détaillées précédemment.     AIDE A LA RESTAURATION DU PETIT PATRIMOINE BATI   Qui peuvent en bénéficier ? → Les propriétaires privés (bailleurs ou occupants) : -    dont le petit patrimoine est situé dans les communes de la Communauté de communes, en agglomération ou en campagne, qu’il soit visible ou non d’un espace public.   Pour quels projets ? → La restauration du petit patrimoine construit avant 1948 : -    les fours/fournils, puits (uniquement en pierres), lavoirs, moulins, soues à cochons et loges domestiques; -    pour l’ensemble des travaux extérieurs de restauration (maçonnerie, couverture & menuiserie/charpenterie).   Pour quelle aide ? → 25% d’un montant de travaux ou matériaux plafonné à 10 000 €HT (aide maximale de 2 000 €).     Roche aux Fées Communauté ne-pas-repondre@cc-rocheauxfees.fr Europe/Paris public

Par des subventions directes aux particuliers, Roche aux Fées Communauté décide de soutenir la restauration du petit patrimoine architectural et identitaire non protégé de nos communes et les façades des habitations se situant en centre bourg. Ces dispositifs visent à encourager la préservation du patrimoine bâti par le partenariat avec un architecte conseil du département qui vous accompagne dans votre projet de travaux.

 

AIDE A LA RENOVATION DE FACADES

 

Qui peuvent en bénéficier ?
→ Les propriétaires privés (occupants ou bailleurs) :
-   dont le logement est situé en centre bourg, centre-ville (de panneau à panneau) ;
-    sans conditions de ressources, ni niveau de loyers.

 

Pour quels projets ?
→ Les travaux concernés sont :
-    la rénovation des joints et enduits des façades d’habitation et des murs de clôture,
-    sur les habitations antérieures à 1948.

 

Pour quelle aide ?
→ Les aides sont de :
-          20% d’un montant de travaux plafonné à 20 000 €HT,
-          40% en secteur protégé (périmètre des Bâtiments de France) sur les éléments constituants (huisseries, gouttières, volets…).

Ces aides sont cumulables à celles aux travaux d’amélioration de l’habitat détaillées précédemment.

 

 

AIDE A LA RESTAURATION DU PETIT PATRIMOINE BATI

 

Qui peuvent en bénéficier ?
→ Les propriétaires privés (bailleurs ou occupants) :
-    dont le petit patrimoine est situé dans les communes de la Communauté de communes, en agglomération ou en campagne, qu’il soit visible ou non d’un espace public.

 

Pour quels projets ?
→ La restauration du petit patrimoine construit avant 1948 :
-    les fours/fournils, puits (uniquement en pierres), lavoirs, moulins, soues à cochons et loges domestiques;
-    pour l’ensemble des travaux extérieurs de restauration (maçonnerie, couverture & menuiserie/charpenterie).

 

Pour quelle aide ?
→ 25% d’un montant de travaux ou matériaux plafonné à 10 000 €HT (aide maximale de 2 000 €).

 

 

Publié le 14 décembre 2020