Dès le 5 juillet 2022, la permanence RPE de Martigné-Ferchaud se fera uniquement sur rendez-vous de 14h à 17h.

Date
Du Mercredi 01 au Jeudi 30 juin 2022Ajouter à son agenda 2022-06-01 07:00:00 2022-06-30 17:00:00 Carte blanche à Nadine Herbelin Colorée et pensée comme un espace ouvert et accessible, la "place du village", à l'entrée de La Passerelle, siège de Roche aux Fées Communauté, se veut un lieu facilement appropriable par les habitants, propice aux échanges, à la création et aux expositions. C’est dans ce cadre que Nadine Herbelin, de son nom d’artiste « Naher », s’est inspirée du lieu pour créer une composition unique que l’on retrouve essaimée un peu partout sur les murs de la Passerelle à Retiers.  En venant repérer les lieux, j’ai tout de suite imaginé cette petite fille Lulu » souligne l’artiste. Son projet artistique elle l’a souhaité comme un parcours ludique, empreint de poésie où petits et grands pourront partir à la recherche de ce petit personnage. « A travers cette œuvre ludique, j’ai souhaité amener de l’amusement, qu’elle puisse trouver un écho notamment auprès des enfants, des parents qui viennent au Hangart, établissement d’enseignements artistiques. L’artiste a été influencée par la BD écrite par Etienne DAVODEAU intitulée « Lulu femme nue » pour créer le personnage de son exposition. Dans son approche, l’artiste a le désir de rendre l’art accessible à tous, au plus près des habitants : « C’est aussi ça le street art, c’est d’amener l’art ailleurs que dans les galeries et les expositions, je vis en territoire rural et c’est important pour moi de le faire vivre localement ».  ------------------------------------------- Portrait Nadine HERBELIN est une artiste plasticienne. Son univers mêle le street-art, la poésie et l’humour. Elle est investie dans un mouvement intitulé « Rural Street Art ». Ses œuvres sont un pont entre l’art et les citoyens qui ouvrent les portes de la créativité.   « J'interviens par le collage. Je suis influencée par de nombreux univers de l'art contemporain, du dessin, de la bande dessinée et du street-art. S'il ne fallait en citer que quelques-uns, je penserai à Ernest Pignon Ernest bien sûr, street artiste de la première heure, à Li Kunwu à la frontière de la peinture et du dessin, à Enki Bilal  pour son trait, son imaginaire et ses couleurs ou à Ousmane Sow pour sa force et les matériaux qu'il utilise, car j'aime aussi travailler la terre et d'autres matériaux comme le papier mâché. Mon univers est un mélange de tout cela et de bien d'autres choses encore : les voyages, les arts vivants... » Pratique Gratuit Visible pendant les horaires d’ouverture de La Passerelle - siège de Roche aux Fées Communauté, à Retiers.   Roche aux Fées Communauté ne-pas-repondre@cc-rocheauxfees.fr Europe/Paris public

Colorée et pensée comme un espace ouvert et accessible, la "place du village", à l'entrée de La Passerelle, siège de Roche aux Fées Communauté, se veut un lieu facilement appropriable par les habitants, propice aux échanges, à la création et aux expositions. C’est dans ce cadre que Nadine Herbelin, de son nom d’artiste « Naher », s’est inspirée du lieu pour créer une composition unique que l’on retrouve essaimée un peu partout sur les murs de la Passerelle à Retiers. 

En venant repérer les lieux, j’ai tout de suite imaginé cette petite fille Lulu » souligne l’artiste. Son projet artistique elle l’a souhaité comme un parcours ludique, empreint de poésie où petits et grands pourront partir à la recherche de ce petit personnage. « A travers cette œuvre ludique, j’ai souhaité amener de l’amusement, qu’elle puisse trouver un écho notamment auprès des enfants, des parents qui viennent au Hangart, établissement d’enseignements artistiques.

L’artiste a été influencée par la BD écrite par Etienne DAVODEAU intitulée « Lulu femme nue » pour créer le personnage de son exposition.

Dans son approche, l’artiste a le désir de rendre l’art accessible à tous, au plus près des habitants : « C’est aussi ça le street art, c’est d’amener l’art ailleurs que dans les galeries et les expositions, je vis en territoire rural et c’est important pour moi de le faire vivre localement ». 

-------------------------------------------

Portrait

Nadine HERBELIN est une artiste plasticienne. Son univers mêle le street-art, la poésie et l’humour. Elle est investie dans un mouvement intitulé « Rural Street Art ». Ses œuvres sont un pont entre l’art et les citoyens qui ouvrent les portes de la créativité.  

« J'interviens par le collage. Je suis influencée par de nombreux univers de l'art contemporain, du dessin, de la bande dessinée et du street-art. S'il ne fallait en citer que quelques-uns, je penserai à Ernest Pignon Ernest bien sûr, street artiste de la première heure, à Li Kunwu à la frontière de la peinture et du dessin, à Enki Bilal  pour son trait, son imaginaire et ses couleurs ou à Ousmane Sow pour sa force et les matériaux qu'il utilise, car j'aime aussi travailler la terre et d'autres matériaux comme le papier mâché. Mon univers est un mélange de tout cela et de bien d'autres choses encore : les voyages, les arts vivants... »

Pratique

  • Gratuit
  • Visible pendant les horaires d’ouverture de La Passerelle - siège de Roche aux Fées Communauté, à Retiers.
     
Publié le 03 juin 2022